Répertoire ADAP

VEILLÉE PASCALE

    
LITURGIE DU FEU

                Frères bien-aimés, en cette nuit très sainte
                       où notre Seigneur Jésus-Christ est passé de la mort à la vie,
                l’Église invite tous ses enfants disséminés de par le monde
                       à se réunir pour veiller et prier.

                Nous allons donc commémorer ensemble la Pâque du Seigneur
                       en écoutant sa parole,
                dans l’espérance d’avoir part à son triomphe sur la mort
                       et de vivre avec lui, pour toujours, en Dieu.

Bénédiction du feu

                Seigneur notre Dieu,
                        par ton Fils qui est la lumière du monde
                tu as donné aux hommes la clarté de ta lumière ;
                Daigne bénir cette flamme qui brille dans la nuit ;
                Accorde-nous, durant ces fêtes pascales,
                        de progresser dans la foi et de brûler de ton amour
                afin que nous puissions parvenir, avec un cœur pur,
                        aux fêtes de l’éternelle lumière.
                Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Alors qu’on allume les bougies

                Que la lumière du Christ, ressuscitant dans la gloire,
                       dissipe les ténèbres de notre cœur et de notre esprit.

Procession

                JOYEUSE LUMIÈRE, SPLENDEUR ÉTERNELLE DU PÈRE,
                            SAINT ET BIENHEUREUX JÉSUS-CHRIST !

1.      C'est toi qui éclaires !                        4.      C'est toi qui consumes !
        C'est toi qui éclaires !                                 C'est toi qui consumes !

2.      C'est toi qui réchauffes !                    5.      C'est toi qui ressuscites !
        C'est toi qui réchauffes !                              C'est toi qui ressuscites !

3.      C'est toi qui purifies !                        6.      C'est toi qui transfigures !
        C'est toi qui purifies !                                  C'est toi qui transfigures !

 

LITURGIE DE LA PAROLE

Frères, nous voici entrés dans la veillée sainte :
   écoutons maintenant d’un cœur paisible la Parole de Dieu.
Voyons comment, dans les temps passés,
   Dieu notre créateur a sauvé son peuple,
et comment, dans ces temps qui sont les derniers,
   il nous a envoyé son Fils comme Rédempteur.

Demandons au Seigneur
   de conduire jusqu’à son plein achèvement
   cette œuvre de salut inaugurée dans le mystère de Pâques.

1° lecture

Dieu a créé ce monde immense et beau pour nous les hommes et, toujours le cœur rempli d’amour, il nous a faits à son image.

Lecture du livre de la Genèse

        Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre.
La terre était informe et vide,
les ténèbres étaient au-dessus des eaux.
Dieu dit :
        “Que la lumière soit.”
Et la lumière fut.
Dieu vit que la lumière était bonne,
et Dieu sépara la lumière des ténèbres;
Dieu appela la lumière : “jour”,
   il appela les ténèbres : “nuit”.
Il y eut un soir, il y eut un matin :
   ce fut le premier jour.

Et Dieu dit :
        “Qu’il y ait un firmament au milieux des eaux,
        et qu’il sépare les eaux.”
Dieu fit le firmament,
il sépara les eaux qui sont au-dessous du firmament
   et les eaux qui sont au-dessus.
Et ce fut ainsi.
Dieu appela le firmament : “ciel”.
Il y eut un soir, il y eut un matin :
   ce fut le deuxième jour.

Et Dieu dit :
        “Les eaux qui sont au-dessous du ciel,
        qu’elles se rassemblent en un seul lieu,
        et que paraisse la terre ferme.”
Et ce fut ainsi.
Dieu appela la terre ferme : “terre”,
   et il appela la masse des eaux : “mer”.
Et Dieu vit que cela était bon.

( ce qui est en italique peut être dit par une autre voix )

Le troisième jour, Dieu fit produire à la terre
   l’herbe, les plantes et les fruits.
Le quatrième, il créa le soleil, la lune et les étoiles
   pour éclairer la terre
   et servir de signes pour marquer les fêtes, les jours et les années.
Le cinquième, il peupla les eaux de poissons,
   et le ciel d’oiseaux de toutes sortes.
Puis ce fut le tour des bestiaux, bestioles et bêtes sauvages,
et Dieu vit que cela était bon.

Dieu dit :
        “Faisons l’homme à notre image,
        selon notre ressemblance.
        Qu’il soit le maître
           des poissons de la mer,
           des oiseaux du ciel,
           des bestiaux,
           de toutes les bêtes sauvages,
           et de toutes les bestioles qui vont et viennent sur la terre;”
Dieu créa l’homme à son image,
   à l’image de Dieu il le créa,
il les créa homme et femme.

Dieu les bénit et leur dit :
        “Soyez féconds et multipliez-vous,
        remplissez la terre et soumettez-la;
        Soyez les maîtres
        des poissons de la mer,
        des oiseaux du ciel,
        et de tous les animaux qui vont et viennent sur la terre.”

Dieu dit encore :
        “Je vous donne toute plante qui porte sa semence
           sur toute la surface de la terre,
        et tout arbre dont le fruit porte sa semence :
           telle sera votre nourriture.
        Aux bêtes sauvages, aux oiseaux du ciel,
        à tout ce qui va et vient sur la terre
           et qui a souffle de vie,
        je donne comme nourriture toute herbe verte.”
Et ce fut ainsi.

Et Dieu vit tout ce qu’il avait fait :
   c’était très bon !
Il y eut un soir, il y eut un matin :
  ce fut le sixième jour.
Ainsi furent achevés le ciel et la terre,
   et tout leur déploiement.
Le septième jour, Dieu avait achevé l’œuvre qu’il avait faite.
Il se reposa le septième jour,
   de toute l’œuvre qu’il avait faite.

PSAUME      Ô Seigneur, envoie ton esprit qui renouvelle la face de la terre.

        Heureux le peuple qui a pour Dieu le Seigneur ;
        heureuse la nation qu’il a choisie pour domaine !
        Du ciel, le Seigneur regarde,
        il voit la race des hommes.

        Notre vie dépend du Seigneur :
        il est notre aide et notre protection.
        Que ton amour, Seigneur, soit sur nous,
        comme notre espoir est en toi !

Oraison :

                Seigneur notre Dieu,
        toi qui as fait merveille en créant l’homme
        et plus grande merveille encore en le sauvant,
           nous te prions :
        Donne-nous, par la sagesse de ton Esprit,
           de résister aux attraits du péché,
        et de collaborer à la construction d’un monde
           qui réponde au projet de ton amour;
        Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

 

3° lecture

        Le peuple juif aimait célébrer le passage de la Mer Rouge.
        Dieu est toujours à l’œuvre pour nous arracher à la servitude du péché.

Lecture du livre de l’Exode

Les fils d’Israël, voyant les Égyptiens lancés à leur poursuite,
   étaient effrayés.

Le Seigneur dit à Moïse :
        “Pourquoi crier vers moi ?
        Ordonne aux fils d’Israël de se mettre en route !
        Toi, lève ton bâton, étends le bras contre la mer,
           fends-la en deux,
        et que les fils d’Israël pénètrent dans la mer ;
        je triompherai, pour ma gloire,
        de Pharaon et de toute son armée,
           de ses chars et de ses guerriers.
        Les Égyptiens sauront que je suis le Seigneur,
        quand j’aurai triomphé pour ma gloire,
        de Pharaon, de ses chars et de ses guerriers.”

Moïse étendit le bras contre la mer.
Le Seigneur chassa la mer toute la nuit par un fort vent d’Est,
   et il mit la mer à sec.
Les eaux se fendirent,
et les fils d’Israël pénétrèrent dans la mer à pied sec,
   les eaux formant une muraille à leur droite et à leur gauche.
Les Égyptiens les poursuivirent
   et pénétrèrent derrière eux
   - avec tous les chevaux de Pharaon, ses chars et ses guerriers -
jusqu’au milieu de la mer;

Le Seigneur dit à Moïse :
        “Étends le bras contre la mer :
        que les eaux reviennent sur les Égyptiens,
        leurs chars et leurs guerriers !”

Moïse étendit le bras contre la mer.
Au point du jour, la mer reprit sa place ;
dans leur fuite, les Égyptiens s’y heurtèrent,
   et le Seigneur les précipita au milieu de la mer.

Ce jour-là,
le Seigneur sauva Israël de la main de l’Égypte,
et Israël vit sur le bord de la mer les cadavres des Égyptiens.
Israël vit avec quelle main puissante
   le Seigneur avait agi contre l’Égypte;
Le peuple craignit le Seigneur,
   il mit sa foi dans le Seigneur
   et dans son serviteur Moïse.

CANTIQUE                Rendez grâce au Seigneur car il est bon (ter) Éternel est son amour.

Il est ma force, il est mon chant :                     Qui est comme toi,
   je lui dois le salut !                                          Seigneur, parmi les dieux,
Il est mon Dieu, et je l’admire,                          Qui est comme toi,
   Dieu de mon Père, et je l’exalte.                       magnifique en sainteté,
Le Seigneur est un guerrier ;                                formidable en exploits,
   son nom est : “Le Seigneur”.                             auteur de prodiges ?

Oraison :

Maintenant encore, Seigneur,
   nous voyons resplendir tes merveilles d’autrefois :
jadis, tu manifestais ta puissance
   en délivrant un seul peuple
   de la poursuite des Égyptiens ;
désormais, tu assures le salut de toutes les nations
   en les faisant renaître à travers les eaux du baptême.
Fais que les hommes du monde entier
   puissent passer de la maison d’esclavage
   à la terre de liberté;
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

 

7° lecture        Notre vie peut être un rejet de Dieu, Dieu, lui, reste le Dieu d’amour.

Lecture du livre d’Ezékiel

La parole du Seigneur me fut adressée :
“Fils d’homme,
lorsque les gens d’Israël habitaient le pays,
ils le souillaient par leur conduite et par toutes leurs actions.
Je les ai dispersés parmi les nations païennes,
   ils ont été disséminés dans les pays étrangers.
Je les ai jugés selon leur conduite et selon leurs actions.
dans les nations où ils sont allés,
ils ont profané mon saint nom,
et l’on disait :
   “C’est le peuple du Seigneur,
   ils sont sortis de son pays.”

Eh bien ! tu diras à la maison d’Israël :
Je montrerai la sainteté de mon grand nom,
   qui a été profané dans les nations,
mon nom que vous avez profané au milieu d’elles.
Les nations apprendront que je suis le Seigneur,
déclare le Seigneur Dieu,
   quand par vous
je me montrerai saint à leurs yeux.
J’irai vous prendre dans toutes les nations ;
   je vous rassemblerai de tous les pays,
et je vous ramènerai sur votre terre.
Je vous donnerai un cœur nouveau,
   je mettrai en vous un esprit nouveau.
J’enlèverai votre cœur de pierre,
   et je vous donnerai un cœur de chair.
Je mettrai en vous mon Esprit :
alors vous suivrez mes lois,
   vous observerez mes commandements
   et vous y serez fidèles.
Vous habiterez le pays que j’ai donné à vos pères;
vous serez mon peuple,
   et moi, je serai votre Dieu.”

PSAUME                  Donne-nous, Seigneur, un cœur nouveau, Mets-en nous, Seigneur, un esprit nouveau.

                                Recrée-moi un cœur pur, ô mon Dieu,
                                refais-moi un esprit inébranlable.
                                Ne m’écarte pas de ta présence,
                                ne me reprends pas ton esprit saint.

                                Rends-moi la joie d’être sauvé,
                                que l’esprit généreux me soutienne !
                                J’enseignerai tes chemins aux pécheurs,
                                et vers toi, reviendront les égarés.

Oraison

Seigneur notre Dieu
   qui veut nous former à célébrer le mystère pascal
   en nous faisant écouter l’Ancien et le Nouveau Testament,
Ouvre nos cœurs à l’intelligence de ta miséricorde,
   afin que la mémoire des merveilles de ta grâce
suscite notre action de grâce
   et affermisse en nous l’espérance des biens à venir.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

GLOIRE A DIEU

Oraison

Dieu qui fis resplendir cette nuit très sainte
   par la gloire de la résurrection du Seigneur,
ravive en ton Église l’esprit filial que tu lui as donné,
   afin que, renouvelés dans notre corps et notre âme,
nous soyons tout entiers à ton service.
Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu,
   qui règne avec toi et le Saint Esprit
   maintenant et pour les siècles des siècles.

Épître : Si nous avons été baptisés dans la mort de Jésus, comme nous dit saint Paul, c'est pour naître, en lui, à une vie nouvelle

Acclamation de l’Évangile       

Évangile

Homélie

        Nous avons vu, à travers toutes ces lectures, toute la place que l'homme tient dans le cœur de Dieu. Quelle place tient Dieu dans nos cœurs ?

        Il nous veut resplendissants de vie, hommes debout… mais jamais il ne forcera notre porte… Il se tient à la porte : c'est à nous d'ouvrir et de choisir avec lui la vie, pour sa plus grande joie et la nôtre !

PROFESSION DE FOI

        Pâques est un appel à vivre d’une vie nouvelle.
        Renouvelons notre profession de foi au Dieu vivant et vrai et à son Fils Jésus-Christ, dans l’Église.

Chant du Credo

Aspersion               chant : Naître et renaître
                        ou : O Père, je suis ton enfant, ou Vidi aquam

Que Dieu tout-puissant, Père de notre Seigneur Jésus-Christ,
   qui nous a fait renaître par l’eau et l’Esprit Saint,
   et qui nous a accordé le pardon de tout péché,
nous garde encore par sa grâce
dans le Christ Jésus notre Seigneur pour la vie éternelle. AMEN !

Prière universelle

        + Dans la joie de Pâques, nous prions le Christ ressuscité de se montrer puissant en nous, et de renouveler nos cœurs par sa vie et son amour.

        + Reste avec nous, Seigneur Jésus ressuscité.
        Sois pour chacun le Rocher où il appuie sa faiblesse,
                la Lumière qui éclaire sa route,
        Toi qui es venu nous conduire à la vie,
                dès maintenant, pour les siècles des siècles. AMEN.

LITURGIE EUCHARISTIQUE

Notre Père

Unis dans le même Esprit, avec nos frères et sœurs baptisés cette Nuit pascale de par le monde,
nous pouvons dire avec confiance : Notre Père…

Communion     éventuellement

        Heureux les invités au Repas du Seigneur !…
                “Ressuscité d’entre les morts”,
        voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde.

Oraison finale

Pénètre-nous, Seigneur,
   de ton esprit de charité,
Afin qu’unis par ton amour,
   ceux que tu as renouvelés dans la Pâque de ton Fils
   vivent en hommes nouveaux et en enfants de lumière.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Envoi

                Frères et sœurs,

                que Dieu nous accompagne, qu'il nous bénisse et qu'il nous garde,
                        le Père,
+ le Fils et le Saint-Esprit.  R/ Amen !

                Allons dans la Paix du Christ. Alléluia ! Alléluia !
                R/ Nous rendons grâce à Dieu. Alléluia. Alléluia !

On peut terminer par un chant pascal

Répertoire ADAP